Blogue à part

Aller au contenuAller au menu |Aller à la recherche

Tant va la cruche à l'eau / I had a dream

Laure Manaudou et moi c’est du sérieux ! (oui je sais je paraphrase un célèbre homme d’Etat). Des petits bisous sur le bord de la piscine et tout le tintouin.

Mais où vais-je chercher tout ca ?

| mardi 8 janvier 2008 (14:19) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | aucun trackback|

On nous cache tout, on nous dit rien / I had a dream

Vous ne le saviez peut-être pas mais François Bayrou malgré ses airs calmes et posés est pète sec au possible

J'avais pour mission de lui restaurer des données qu'il avait perdu de son disque dur. A la fois au four et au moulin, je me suis permit de l'appeler en personne afin de jauger la priorité à donner à sa requête. Il m'a répondu d'un ton méprisant et énervé que bien évidement c'était super urgent et qu'il était hors de question que je m'attèle à une autre tache avant que son soucis sois réglé.

Prend toi ça dans les dents ! Le petit personnel s'exécute. Salaud de politicard ! Et dire que j'ai voté pour toi.

| mercredi 19 décembre 2007 (16:43) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | 10706 trackbacks|

Couillu le caribou / I had a dream

La scène se passe au Canada, sans doute même au Québec. La coiffeuse à qui j'ai demandé dans la langue de Molière si elle avait le temps de me couper les tifs n'a pas sourcillé. Cela prouve qu'on a du se comprendre. Très important d'avoir toujours une coup de cheveux irréprochable à tous moments ! Malheureusement la brave dame est overbookée , il fallait prendre rendez-vous mon bon Monsieur ! Tant pis, je continue d'errer dans la ville à la recherche d'un autre salon de coiffure.

Par je ne sais trop quel cheminement je me retrouve au sommet d'une sorte de pylône, un genre de haute tourelle en bois. Je suis coincé, bloqué, tétanisé sur l'échelle incapable de descendre. En regardant le vide sous mes pieds mon bel appareil photo reflex argentique m'échappe. Patatra ! Fais chier ! Heureusement surgit de je ne sais ou... Clint Eastwood afin me dégager de mon perchoir fort inconfortable. Le Clint qui vient me sauver est jeune, barbu et affublé d'un poncho, tout droit sorti d’un western spaghetti.

Me voila à présent sur le plancher des vaches. Pas plus surpris que ca d'avoir été secouru par une star, je me remets de mes émotions au comptoir d'un bar sur des tabourets en cuir en discutant avec les autochtones. Finalement mon appareil photo n'a pas grand chose, il fait juste du bruit quand je le secoue !

That's all folks

| mardi 7 août 2007 (18:25) | Tinkywinkyviolet | un commentaire | aucun trackback|

Faster, Pussy cat ! Kill ! Kill ! / I had a dream

Hé merde ! j'ai buté un chat !

Comment en suis-je arrivé à un tel acte ? A vrai dire c'est assez confus. J'étais sur une colline en train de tirer à feu nourri à la mitrailleuse (AANF1) contre d'hypothétiques ennemis qui déboulaient de toutes parts. Je ne ménage pas mes efforts, je mets la gomme, ca dépote, des flammes sortent du canon. Je ne suis même pas sur que les prétendus assaillants sont franchement hostiles, ne j'ai pas de souvenirs qu'ils ripostent. Peu importe, dans le doute je neutralise, je supprime, je détruit. Une vraie machine de guerre !

Soudain sur ma gauche surgit un chat. Hé oui un chat, le félin domestiqué qui fait miaou, passe son temps à pioncer et qui bouffe du Whiskas. A présent qu'on parle bien de la même chose je peux poursuivre. Face à l'animal j'hésite, que dois-je faire ? Oui, non, peut-être, le 50/50, l'appel à un ami ... Soudain l'irréparable se produit, je rafale comme un malade et je désintègre minou ! Paf le chat ! La bestiole est méconnaissable, les Experts vont galérer pour l'identification.

J'me réveille et je commence illico à faire une analyse de comptoir sur moi même. Mais pourquoi ai-je donc rappelé à Dieu ce gentil matou ? D'autant plus que c'est l'un de mes animaux familiers préféré. J'ai du mal à comprendre. J'ai pris un malsain plaisir dans ce défouloir animalier.

Pour ma défense et pour atténuer mon sentiments de culpabilité je me dis que les chats ont neuf vies. Je peux à présent me lever et me regarder dans la glace. Oh quel bel homme !

J'espère que la déesse Bastet ne va pas me jeter un mauvais sort en représailles.

| mardi 24 juillet 2007 (21:25) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | 12592 trackbacks|

C.R.A.Z.Y / I had a dream

J'ai fait mon coming-out. Au détour d'une conversation avec un collègue je lui ai à demi mot révélé que j'en avais un peu marre qu'on ne puisse pas se voir mon copain et moi aussi souvent que l'on le souhaite. Il travaille dans le Haut-Rhin, l'éloignement me pèse , il est paysagiste, on s'aime ...

A ce moment là je me suis réveillé et je me suis dit que je tenais sans trop me fouler le scoop du jour !

| jeudi 21 juin 2007 (18:07) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | aucun trackback|

Qu'aurait dit Sigmund ? / I had a dream

Morceaux choisis :

    - un accident de voiture, avec un splendide tête à queue, style valses de Vienne !
    - un cunnilingus dans une baignoire avec Gaëlle
    - se retrouver bloqué à la gare de Reding faute d’être sorti au bon arrêt.

Des fois j’me demande où mon imagination fertile va chercher tout ça.

| jeudi 16 novembre 2006 (18:17) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | 5 trackbacks|

Sousous dans la popoche / I had a dream

Champagne ! Ca y est ! A force d’efforts et d’abnégation j’ai eu une promotion. (Pas chez Auchan mais bel et bien dans mon taf). Je suis passé au niveau supérieur après plus de 2 ans d’attente. Mais seul bémol, comme l’indique le nom de cette argggg de catégorie, ce n’ était qu’un doux rêve. DTC !

Cela dit en réalité j’hésite entre remise en question et soif de grimper les échelons. Pas simple comme dilemme

| vendredi 3 novembre 2006 (12:20) | Tinkywinkyviolet | aucun commentaire | aucun trackback|